Menu
Visuel

L'alerte du défenseur des droits quant au retrait programmé de certains services publics dans son rapport annuel 2018

« ... qu’ils et elles soient entendus et écoutés dans leur demande d’effectivité des droits

et que leur égale dignité soit sauvegardée. » 

Dans son rapport annuel 2018 le défenseur des droits tire la sonnette d’alarme quant au retrait programmé de certains services publics. Ce retrait de l’Etat solidaire impactera forcément les personnes précaires et les plus vulnérables : personnes en situation de handicap, personnes âgées mais également ceux frappées par l’exclusion. Il alerte également sur la numérisation galopante de ces mêmes services publics qui accentue ainsi ce phénomène d’abondant. 

Dans ce rapport annuel, le Défenseur des droits recommande donc, à travers l’ensemble de son action :

  • de garantir une présence humaine dans les relations des services publics avec leurs usagers ;
  • d’assurer l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité, de précarité ou d’éloignement ;
  • de retrouver l’esprit d’hospitalité et de solidarité qui est la substance même de la République française.

Pour plus de détails, lire le dossier de presse et le rapport annuel du DDD.




par Hadeel CHAMSON
publié le 19/03/2019

Partager cet article :

Entrez votre email pour vous abonner à notre newsletter

© FNAT 2016 - Tous droits réservés