Menu
Visuel

L'alerte de deux services MJPM des Deux-Sèvres dans OUEST FRANCE pour le maintien des espèces

L’Union des associations familiales et l’Association tutélaire d’insertion des Deux-Sèvres (ATI79, adhérent à la FNAT) se mobilisent en région et relayent auprès du quotidien régional français OUEST FRANCE la demande de l'interfédération de la PJM (FNAT/UNAF/UNAPEI) pour le maintien du paiement en espèces dont ne peuvent se passer des personnes majeures vulnérables.

"Des commerçants refusent le paiement en espèces", déplorent-ils. "Les nécessaires mesures de lutte contre la propagation du virus ne doivent pas faire oublier que 5 % des Français n’ont pas de carte de paiement, ni de carte de retrait. Ils ne peuvent régler leurs achats qu’en espèces et ont besoin d’avoir accès à un guichet pour retirer de l’argent (...) Plusieurs personnes sous mesure de protection ne peuvent plus faire leurs courses" regrettent-ils auprès du quotidien régional de l'Ouest.

Refuser de l'argent liquide est pourtant illégal, comme le rappelle le magazine "60 millions de consommateurs".

L’UDAF 79 et l’ATI 79 font partie de l’interfédération Protection juridique des majeurs (FNAT, UNAF, Unapei) qui interpelle les pouvoirs publics et les acteurs économiques pour assurer un service minimum aux personnes protégées vulnérables.

Lire l'article de OUEST FRANCE sur le courrier de l'ouest en cliquant ici.



par Nathalie SLISKOVIC
publié le 06/04/2020

Partager cet article :

Entrez votre email pour vous abonner à notre newsletter

© FNAT 2016 - Tous droits réservés - Mentions Légales