Menu
Visuel

Projet de réforme judiciaire, l'ACAP (22), service MJPM adhérent à la FNAT s'inquiète dans 'le Télégramme'

L’Acap (Association costarmoricaine d’accompagnement et de protection) est l’un des trois organismes qui, dans le département des Côtes-d’Armor, accompagne des personnes en curatelle, tutelle...
Lors de l'assemblée générale de mai 2018 à Saint-Brieuc, les dirigeants ont partagé leurs inquiétudes liées au projet de réforme judiciaire. Des représentants de l’association ont déjà rencontré plusieurs parlementaires à ce sujet.

Les majeurs protégés contribuent pour 10 % au budget annuel (plus de 6 M€), l’État étant le principal financeur.

Le Vice Président de l'ACAP estime que ce sont « Les bénéficiaires de l’AAH (allocation aux adultes handicapés), actuellement exonérés, qui pourraient voir cette dispense supprimée. Au-delà des conséquences financières, qui seraient partiellement compensées, l’impact psychologique sur des personnes vulnérables pourrait être lourd », rapporte le quotidien régional "Le Télégramme".

→ Lire l'intégralité de l'article sur le site du Télégramme :



par Nathalie SLISKOVIC
publié le 30/05/2018

Partager cet article :

Entrez votre email pour vous abonner à notre newsletter

© FNAT 2016 - Tous droits réservés