Menu
Visuel

Quatre Ternésiens bénéficiant de protection juridique mis à l’honneur pour leur contribution à l’ouvrage sur l’éthique des MJPM de la FNAT

Gaëtan, Christian, Grégory et Franck, quatre Ternésiens accompagnés par des services MJPM des Hauts de France (association d’Action sanitaire et sociale de la région de Lille, Service tutélaire et de protection, La Vie active ou encore l’Association tutélaire du Pas-de-Calais) ont été chaleureusement mis à l’honneur le 6 avril 2018 pour leur contribution à l’écriture de l’ouvrage de la FNAT sur l’éthique du mandataire judiciaire à la protection des majeurs. 

Un outil au service des professionnels de terrain afin de promouvoir, l’harmonisation de leurs pratiques sur la base de valeurs partagées, et à termes, la compétence éthique des MJPM, au bénéfice des personnes protégées. Conçu comme un guide méthodique centré sur les activités principales du MJPM et les questions spécifiques qu’elles posent, son approche de l’éthique se veut « pratique ».

Argent, logement, santé, autant de thèmes concrets abordés avec les quatre Ternésiens après leurs journées de travail à l’ESAT.

L’occasion pour eux d’évoquer les cas complexes auxquels peuvent être confrontés les MJPM ; et l’opportunité pour la FNAT de recueillir la perception des personnes protégées sur les réponses qui y sont apportées par les professionnels du réseau.

« De parfois réinterroger nos postures professionnelles, nos missions et nos prises de décisions. Mais surtout avec une volonté d’associer au maximum la personne protégée, quel que soit le mandat de protection (tutelle ou curatelle). D’un point de vue des personnes accompagnées, celles-ci sont apparues très respectueuse du cadre de la Loi et notamment sur les problématiques de santé mentale. Toutes ont confirmé leur souhait de rester sous mesure de protection et sont en grand partie satisfaits des services qui les accompagnent. Certes, tout n’est pas toujours rose, nous avons le droit d’être en désaccord sur des prises de décision mais toujours dans un respect mutuel et dans une co-construction du projet de vie... » explique Jérôme PECHON, Directeur du STP, membre de la commission éthique de la FNAT et à l’origine de la démarche d’association des personnes protégées à l’ouvrage.

→ Le réflexe partage : « Ils parlent, ils agissent et ils partagent ! ». Vous êtes adhérent FNAT, vous souhaitez partager et mutualiser vos expériences associatives (débats d’idées, témoignages, outils professionnels…) sur la protection juridique des majeurs, contactez la Chargée de mission de la FNAT 01.42.81.46.11.

→ Lire en détail l’article de la Voix du Nord sur le sujet :




par Nathalie SLISKOVIC
publié le 25/04/2018

Partager cet article :

Entrez votre email pour vous abonner à notre newsletter

© FNAT 2016 - Tous droits réservés