Menu

Un enjeu de société

On dénombre près de 800 000 personnes bénéficiant d’une mesure de protection judiciaire, soit près de 1,5 % de la population française adulte.

Une problématique qui concerne chacun

Chacun peut être confronté à la mise sous protection judiciaire, que ce soit pour un proche ou pour lui-même. Les cas sont multiples (voir les personnes protégées), c’est la raison pour laquelle plusieurs dispositifs existent en France pour protéger les personnes majeures vulnérables, ne disposant pas de l’autonomie suffisante pour faire valoir leurs droits et préserver leurs intérêts. Dans le langage courant, on les appelle les « Tutelles », ce sont en fait des mesures de protection ou d’accompagnement, tenues à un cadre juridique ou administratif strict (voir les mesures de protection judiciaire).

Un enjeu de société croissant

Vieillissement de la population, paupérisation de la société, logements précaires, prise en charge des handicaps,… Le secteur de la protection des majeurs concerne de plus en plus de personnes et évolue sans cesse pour relever les nouveaux défis de notre société et laisser la plus grande place possible au respect de la personne dite « protégée » (valorisation de la personne, respect de ses choix personnels, favorisation de son autonomie).

QUELQUES CHIFFRES

■ Selon l’Insee, en 2050, une personne sur trois aurait 60 ans ou plus.
■ Au 31/12/2012, 414 166 mesures de protection sont prises en charge par les mandataires judiciaires professionnels, soit une progression de 6,9 % par rapport à 2009 du nombre de mesures de protection des majeurs (Bilan statistique sur la protection juridique des majeurs – DGCS).

Entrez votre email pour vous abonner à notre newsletter

© FNAT 2016 - Tous droits réservés